CIMETIERE : PROCEDURE REPRISE DES CONCESSIONS EN L'ETAT D'ABANDON
Le Maire de la commune de HERMITES
Informe qu’une procédure de reprise des concessions à l’état visuel d’abandon est engagée dans le cimetière communal de Les Hermites.
La liste des concessions faisant l’objet de cette procédure peut être consultable, tous les jours, sur les panneaux d’affichage en mairie et à l’entrée du cimetière ainsi que sur le site internet de la commune www.ville-leshermites.fr et sur le site www.cimetières-de-france.fr.
Conformément à la réglementation, il sera procédé, dans le cimetière, à la constatation de l’état dans lequel se trouve chaque concession concernée et à l’établissement du 1er procès-verbal de constat.
La visite sur les lieux aura lieu :
Le mardi 10 décembre 2019 à 14h00 au cimetière de HERMITES
Les ayants droit, successeurs des concessionnaires souhaitant conserver, en lieu et place, la concession les concernant ou, si tel est le cas, les personnes chargées de l’entretien de la concession, sont invités à la remettre en bon état de propreté et/ou de solidité dès que possible ou à assister à la visite sur les lieux aux date et heure fixées ci-dessus.

                                                                                                                          La municipalité

 
CIMETIERE : OPERATION REHABILITATION
Les habitants de HERMITES le savent bien, l’aspect du cimetière, en particulier dans certains secteurs anciens, n’est pas aussi satisfaisant que l’on pourrait légitimement le souhaiter.
L’équipe municipale, parfaitement consciente de cette situation, a décidé de prendre les mesures nécessaires pour résoudre ce problème.
Cela étant, il faut savoir que l’amélioration de l’aspect d’un cimetière n’est pas une mince affaire, et ne pourra se régler qu’au prix d’un protocole étalé sur plusieurs années...
Pour comprendre la procédure à mettre en place il faut apprécier une des particularités de ce site, qui est une étroite imbrication entre le terrain communal et le terrain concédé (c’est à dire sur lequel un droit de jouissance privé a été accordé pour une certaine durée).
En effet, si l’entretien du terrain communal incombe naturellement à la commune, l’entretien d’un emplacement concédé incombe, en revanche, exclusivement au concessionnaire ou à ses ayants droit.
Bien évidemment, cela devient difficile lorsque le concessionnaire est décédé et qu’il n’y a plus d’ayant droit connu.
A partir de là, face au défi du temps et de ses outrages, les emplacements et monuments édifiés sur les sépultures se dégradent lentement mais sûrement, et sont assaillis par les lichens, ronces ou autres herbes folles.
Pour autant, les services municipaux ne peuvent intervenir sur les lieux concédés en termes d’entretien puisqu’ils sont situés hors du champ d’action juridique de la commune (sauf en cas de péril constaté).
Voilà le problème auquel nous sommes confrontés dans le cimetière communal : des concessions visiblement abandonnées, souvent perpétuelles, pour lesquelles nous n’avons plus de contact avec les familles.
En fait, la solution consiste pour les communes à mettre en œuvre la procédure de reprise légalement prévue par le Code Général des Collectivités Territoriales (articles L 2223-4, L2223­17 et 18 ; R2223-12 et suivants).
 
En résumé, il s’agit de constater de façon publique et incontestable, par procès verbal, que les emplacements dégradés sont bel et bien abandonnés. Au terme d’une durée comprise entre 3 et 4 ans, la commune pourra reprendre les terrains.
En début de procédure, puis durant tout son déroulement, les listes d’emplacements concernés seront consultables en Mairie, en Préfecture et Sous-Préfecture, de manière à ce que tout ayant-droit éventuel puisse être informé.
Les sépultures concernées seront également piquetées avec un petit panneau destiné à informer les familles et à leur permettre de se manifester.
Ainsi, durant toute la durée de la procédure, chaque famille pourra intervenir pour remettre le monument en bon état d’entretien afin d’arrêter automatiquement la procédure, sans aucune autre formalité.
Bien entendu, les travaux à effectuer pourront être un nettoyage approfondi ou une réelle réparation de nature à redonner durablement un aspect soigné à la sépulture ; un simple fleurissement à la Toussaint sur un monument en état délabré, ne saurait être considéré comme un acte d’entretien suffisant.
Votre équipe municipale est donc bien consciente qu’une action dans le cimetière est indispensable mais, par la même, cette action doit respecter scrupuleusement la législation en vigueur et se dérouler dans la plus grande transparence et la plus grande neutralité.
C’est pourquoi, afin de garantir l’impartialité et la nécessaire précision juridique des différentes actions, la municipalité sera assistée tout au long de la procédure de reprise par un cabinet spécialisé en matière de restructuration de cimetières : le Groupe ELABOR « Cimetières de France ».
Nous aurons bien sûr l’occasion durant ces trois prochaines années de revenir sur ce sujet pour vous tenir informés mais nous souhaitons que l’ensemble des habitants participe activement à cette mission en diffusant ces informations auprès de proches ou de familles ayant déménagé, de façon à ce que tous les ayants-cause concernés puissent prendre leurs dispositions.
C’est à notre avis un élément humain fondamental pour la réussite et l’efficacité de cette opération, et pour que nous puissions retrouver, à l’horizon 2023-2024, un cimetière à l’aspect agréable et décent, à la hauteur du respect dû aux défunts et de la valeur patrimoniale et historique de ce site pour notre commune.           
                                                                                                      La Municipalité

 
Coupures de courant pour travaux
    agenda
Conseil Municipal
Coupures de courant pour travaux
Mairie
rue des déportés
37110 Les Hermites
tel  02 47 56 31 18
fax 02 47 56 08 47
 contact par mail
Ouvert du Mardi au Vendredi de 9h à  12h et l'après-midi sur rendez-vous
A la Une
 
>  Enquête publique du projet de déclassement et d'aliénation partielle du chemin rural n° 84
>  Problèmes lignes téléphoniques
EN RAISON DE PROBLEMES TECHNIQUES SUR LE RESEAU ORANGE, LA MAIRIE EST UNIQUEMENT JOIGNABLE PAR MAIL A L'ADRESSE SUIVANTE : mairie@leshermites.fr

MERCI POUR VOTRE COMPREHENSION
>  Conseil Municipal
LE PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL SE TIENDRA
LE VENDREDI 22 NOVEMBRE 2019 A 20H
EN MAIRIE
>  Attention Avis Fermeture de la RD72
>  Coupures de courant pour travaux
>  Elections municipales
>  Devenez sapeur-pompier volontaire
>  Transfert de l'Agence Postale Communale
>  Navettes gratuites
>  Journées Européennes du Patrimoine
>  Jeunes Sapeurs Pompiers
>  Réhabilitation du cimetière communal
>  CIMETIERE : PROCEDURE REPRISE DES CONCESSIONS EN L'ETAT D'ABANDON
Le Maire de la commune de HERMITES
Informe qu’une procédure de reprise des concessions à l’état visuel d’abandon est engagée dans le cimetière communal de Les Hermites.
La liste des concessions faisant l’objet de cette procédure peut être consultable, tous les jours, sur les panneaux d’affichage en mairie et à l’entrée du cimetière ainsi que sur le site internet de la commune www.ville-leshermites.fr et sur le site www.cimetières-de-france.fr.
Conformément à la réglementation, il sera procédé, dans le cimetière, à la constatation de l’état dans lequel se trouve chaque concession concernée et à l’établissement du 1er procès-verbal de constat.
La visite sur les lieux aura lieu :
Le mardi 10 décembre 2019 à 14h00 au cimetière de HERMITES
Les ayants droit, successeurs des concessionnaires souhaitant conserver, en lieu et place, la concession les concernant ou, si tel est le cas, les personnes chargées de l’entretien de la concession, sont invités à la remettre en bon état de propreté et/ou de solidité dès que possible ou à assister à la visite sur les lieux aux date et heure fixées ci-dessus.

                                                                                                                          La municipalité

 
>  CIMETIERE : OPERATION REHABILITATION
Les habitants de HERMITES le savent bien, l’aspect du cimetière, en particulier dans certains secteurs anciens, n’est pas aussi satisfaisant que l’on pourrait légitimement le souhaiter.
L’équipe municipale, parfaitement consciente de cette situation, a décidé de prendre les mesures nécessaires pour résoudre ce problème.
Cela étant, il faut savoir que l’amélioration de l’aspect d’un cimetière n’est pas une mince affaire, et ne pourra se régler qu’au prix d’un protocole étalé sur plusieurs années...
Pour comprendre la procédure à mettre en place il faut apprécier une des particularités de ce site, qui est une étroite imbrication entre le terrain communal et le terrain concédé (c’est à dire sur lequel un droit de jouissance privé a été accordé pour une certaine durée).
En effet, si l’entretien du terrain communal incombe naturellement à la commune, l’entretien d’un emplacement concédé incombe, en revanche, exclusivement au concessionnaire ou à ses ayants droit.
Bien évidemment, cela devient difficile lorsque le concessionnaire est décédé et qu’il n’y a plus d’ayant droit connu.
A partir de là, face au défi du temps et de ses outrages, les emplacements et monuments édifiés sur les sépultures se dégradent lentement mais sûrement, et sont assaillis par les lichens, ronces ou autres herbes folles.
Pour autant, les services municipaux ne peuvent intervenir sur les lieux concédés en termes d’entretien puisqu’ils sont situés hors du champ d’action juridique de la commune (sauf en cas de péril constaté).
Voilà le problème auquel nous sommes confrontés dans le cimetière communal : des concessions visiblement abandonnées, souvent perpétuelles, pour lesquelles nous n’avons plus de contact avec les familles.
En fait, la solution consiste pour les communes à mettre en œuvre la procédure de reprise légalement prévue par le Code Général des Collectivités Territoriales (articles L 2223-4, L2223­17 et 18 ; R2223-12 et suivants).
 
En résumé, il s’agit de constater de façon publique et incontestable, par procès verbal, que les emplacements dégradés sont bel et bien abandonnés. Au terme d’une durée comprise entre 3 et 4 ans, la commune pourra reprendre les terrains.
En début de procédure, puis durant tout son déroulement, les listes d’emplacements concernés seront consultables en Mairie, en Préfecture et Sous-Préfecture, de manière à ce que tout ayant-droit éventuel puisse être informé.
Les sépultures concernées seront également piquetées avec un petit panneau destiné à informer les familles et à leur permettre de se manifester.
Ainsi, durant toute la durée de la procédure, chaque famille pourra intervenir pour remettre le monument en bon état d’entretien afin d’arrêter automatiquement la procédure, sans aucune autre formalité.
Bien entendu, les travaux à effectuer pourront être un nettoyage approfondi ou une réelle réparation de nature à redonner durablement un aspect soigné à la sépulture ; un simple fleurissement à la Toussaint sur un monument en état délabré, ne saurait être considéré comme un acte d’entretien suffisant.
Votre équipe municipale est donc bien consciente qu’une action dans le cimetière est indispensable mais, par la même, cette action doit respecter scrupuleusement la législation en vigueur et se dérouler dans la plus grande transparence et la plus grande neutralité.
C’est pourquoi, afin de garantir l’impartialité et la nécessaire précision juridique des différentes actions, la municipalité sera assistée tout au long de la procédure de reprise par un cabinet spécialisé en matière de restructuration de cimetières : le Groupe ELABOR « Cimetières de France ».
Nous aurons bien sûr l’occasion durant ces trois prochaines années de revenir sur ce sujet pour vous tenir informés mais nous souhaitons que l’ensemble des habitants participe activement à cette mission en diffusant ces informations auprès de proches ou de familles ayant déménagé, de façon à ce que tous les ayants-cause concernés puissent prendre leurs dispositions.
C’est à notre avis un élément humain fondamental pour la réussite et l’efficacité de cette opération, et pour que nous puissions retrouver, à l’horizon 2023-2024, un cimetière à l’aspect agréable et décent, à la hauteur du respect dû aux défunts et de la valeur patrimoniale et historique de ce site pour notre commune.           
                                                                                                      La Municipalité

 
Actualités
 
>  Victimes de violences sexuelles et sexistes
>  INFORMATION concernant la fermeture des agences EDF en 2019
Nous souhaitons vous informer qu’en 2019 toutes les agences EDF ont fermé leurs portes et cela pour mieux se focaliser sur le service client téléphonique et en ligne.
 
Avis aux Hermitois concernant la fermeture des agences EDF en France en 2019 :
- Pour en savoir plus sur la fermeture des agences EDF en 2019 : https://www.agence-france-electricite.fr/actualites/agences-edf-fermeture/
- Retrouvez toutes les informations sur les services d'EDF pour  Hermites : https://www.agence-france-electricite.fr/edf/
- Toutes les informations liées à l’ouverture de votre compteur de gaz auprès d'un fournisseur : https://www.agence-france-electricite.fr/gaz-de-ville/ouverture-compteur-de-gaz/
Edito
 
>  Vive la Vie
Vive la Vie Ce pourrait être notre devise si nous n'en avions pas déjà une aussi belle*, c'est pour le moins l'affirmation de notre foi en l'avenir. Vive la Vie c'est avoir de l'enthousiasme pour surmonter les difficultés au jour le jour, prévenir, anticiper le futur, veiller dans la mesure de nos moyens financiers à prendre les meilleures mesures pour améliorer le quotidien de tous et de toutes sur le territoire communal.
Vive la Vie c'est écouter les battements de cœur de tous, avoir pleinement conscience des menaces qui peuvent peser sur toutes les circonstances de la vie personnelle ou familiale, au travail et dans tous les domaines de la vie économique. Commune rurale, Les Hermites, est particulièrement sensibilisée à la chute des revenus du monde agricole et lui est entièrement solidaire.
Pour que Vive la Vie notre engagement est d'associer le plus grand nombre aux projets communaux. C'est ce qui a guidé notre mise en œuvre du développement de l'écoquartier des Arpents et fait que lui soit décerné le label officiel national d'Écoquartier dans sa première étape.
La bonne santé de notre tissu associatif est aussi la preuve que nous savons vivre ensemble, une autre façon de dire : Vive la Vie
L'année 2016 s'achève avec son cortège de joies et de peines, c'est la vie.
L'année 2017 s'annonce riche en évènements nationaux, élections présidentielle, législatives et sénatoriales, occasions d'assumer pleinement notre rôle de citoyens. Elle sera riche aussi en évènements qui marqueront ou illustreront la vie communale, je souhaite à toutes et à tous que : Vive la Vie

* “ Floreat Eremus Semper”
“Que cette terre des Hermites soit toujours florissante”

 
Guy SAUVAGE de BRANTES
Les Hermites
 
>  vivre à la campagne

le lavoirSitué à la rencontre de deux départements et trois cantons, entre la vallée du Loir et la vallée de la Loire ; traversé par la Dêmée, petite rivière qui prend sa source sur son territoire (3260 ha) et le traverse d'est en ouest pour se jeter dans la Dême affluent du Loir, notre village de 542 habitants rassemble tous les éléments de la nature, rivière, paysage vallonné parsemé de bois, terres, prairies et nombreux étangs formant ainsi une campagne harmonieuse.
Cette situation géographique, qui le met à 35km des grands pôles d'attraction que sont Vendôme et Tours et entre 13 et 17 km des chefs lieux de cantons voisins (Château-Renault, Montoire-sur-le-Loir et Neuvy-le-Roi) confirme son enclavement et explique son évolution.
La principale activité reste l'agriculture avec des exploitations de polycultures ou céréalières. On trouve des élevages de chèvres, de vaches laitières et allaitantes de même que des productions hors sol (porcs et volailles). En plus des cultures céréalières classiques, on peut noter la présence d'un horticulteur et de cultures spécifiques comme le cassis, le tabac, le chanvre, les cultures de semences légumières ou florales. Le remembrement et l'assainissement des terres agricoles, réalisés depuis une quinzaine d'années favorisent la reprise des exploitations par de jeunes agriculteurs.
Animation :
Rendez-vous hebdomadaire de l'équipe de football, de la bibliothèque du Club du troisième âge ou de la pétanque aux rencontres occasionnelles des bals annuels, de l'Assemblée et sa Confrérie, de la fête traditionnelle des crêpes ou du 14 juillet avec son spectacle…
Plan d'eau (pêche) avec aires de pique-nique et terrains de boules, sentiers de randonnées, déchetterie.
© conseil général d'Indre et Loire

© Mairie des Hermites | infos légales | intranet